Secret sans but

jeune fille à voilette de la mort

vous vieillissez un peu sous le soleil

votre dard aphone

bouche d’axolotl ou fantôme

les scorpions de vos paupières

tout déjeune une deuxième fois de mon corps

jeune fille à voilette

vous pointez le pire de votre regard dans la direction du
Rien

mais je m’enferme dans un sac de sourd-muet et j’enivre mon chien

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments