La chambrée de nuit

Rêve

On a faim dans la chambrée –
C’est vrai…
Émanations, explosions. Un génie :
« Je suis le gruère ! » –
Lefêbvre « Keller ! »
Le génie « Je suis le Brie ! » –
Les soldats coupent sur leur pain :
« C’est la vie ! »
Le génie. – « Je suis le Roquefort ! »
– « Ça s’ra not’ mort !… »
Je suis le gruère
Et le Brie !… etc.

Valse

On nous a joints, Lefèbvre et moi, etc.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments