Les Plus Lus

  • Pour son mariage

    À A. G. Dans le petit jardin d’amour de votre vie, avec vos lauriers doux faites une tonnelle où vous reposerez pareil à l’air, et elle comme l’eau de cet air que l’on voit dans […] Plus

  • Je crève de pitié…

    Je crève de pitié, d’aimer et de sourire : mais, sourire, ne m’est pas toujours possible, et ce petit chat m’a rempli d’une tristesse grise. Il miaulait sous la grande porte de la mairie, par […] Plus

  • Les Bouquins

    Tu me vois quelquefois triste, énervé, grincheux, — Quand j’ai fumé surtout mes pipes allemandes En travaillant longtemps — alors, tu me demandes D’où vient l’expression si dure de mes yeux. Tu me dis que […] Plus

  • Les Cerises

    Le banc serait de lierre et de pierre effritée. Auprès du vieux parterre où de tristes ricins Ombrageraient la poule et ses petits poussins Je vous dorloterais, ô mon enfant gâtée. Les roses cerisiers à […] Plus

  • Si tu pouvais…

    Si tu pouvais savoir toute la tristesse qui est au fond de mon cœur, tu la comparerais aux larmes d’une pauvre mère bien malade, à la figure usée, creuse, torturée et pâle, pauvre mère qui […] Plus

  • Ne me console pas…

    Ne me console pas. Cela est inutile. Si mes rêves qui étaient ma seule fortune quittent mon seuil obscur où s’accroupit la brume je saurai me résoudre et saurai ne rien dire. Un jour, tout […] Plus

  • L’évier sent fort…

    L’évier sent fort, la muraille est blanche, les cruches sont fraîches, le soleil fend la terre sèche. Entre… Ce sont de pauvres pauvres. Voici leur chienne gonflée de lait et qui dort. Entre… La lessive […] Plus