Les Plus Lus

  • Les cailloux

    Lorsque nous passions sur le bord du fleuve Au temps où l’Amour murmurait pour nous Sa chanson si frêle encore et si neuve, Et si douce alors en les soirs si doux Sans songer à […] Plus

  • Le petit qui pleura

    Un gosse qui n’a pas sept ans Chiale au sortir du vieux faubourg Où ça serti la peine et l’amour Et je m’arrête, là longtemps : Moi, dont le coeur saigne ce soir Tout rouge, en […] Plus

  • Sur le pressoir

    Sous les étoiles de septembre Notre cour a l’air d’une chambre Et le pressoir d’un lit ancien ; Grisé par l’odeur des vendanges Je suis pris d’un désir Né du souvenir des païens. Couchons ce […] Plus

  • L’odeur du fumier

    C’est eun’ volé’ d’môssieux d’Paris Et d’ péquit’s dam’s en grand’s touélettes Qui me r’gard’nt curer l’écurie Et les « téts » ousque gît’nt les bêtes : Hein ?… de quoué qu’c’est, les villotiers, Vous faisez pouah ! en r’grichant […] Plus

  • Un crêpe au bras

    L’an dernier, je les vis encor Le petit frère aimable et rose Dans sa tunique à boutons d’or Avec sa soeur que la chlorose Emportait oh ! bien doucement Vers la tombe muette et blanche. […] Plus

  • Les Bohémiens

    Les Bohémiens, les mauvais gas Se sont am’nés dans leu’ roulotte Qui geint d’vieillesse et qui cahotte A la queu’ d’un ch’val qui n’ va pas ; Et, pour fair’ bouilli’ leu’ popote, Nos biens ont […] Plus

  • La chanson du gui

    Le soir étend sur les grands bois Son manteau d’ombre et de mystère ; Les vieux menhirs, dans la bruyère Qui s’endort, veillent et des voix Semblent sortir de chaque pierre. L’heure est muette comme […] Plus

  • Dans vos yeux

    Dans vos yeux J’ai lu l’aveu de votre âme En caractères de flamme Et je m’en suis allé joyeux Bornant alors mon espace Au coin d’horizon qui passe Dans vos yeux. Dans vos yeux J’ai […] Plus

  • Un bon métier

    Pas ça, vieux gâs ! V’là qu’tu prends d’l’âge, Faudrait vouèr à vouèr à t’caser ; Tant qu’à faire, aut’ part qu’au village, Pasqu’au villag’ faut trop masser Pour gangner sa bouguer’ de vie ! Dis donc, ça […] Plus

  • Requiescat in pace

    Comme s’effeuille une rose L’amante dolente aux traits Ravagés par la chlorose Est morte au soir des regrets Et sur le bord de sa fosse Le vieux prêtre au dos cassé A glapi de sa […] Plus