Les Plus Lus

  • A une jeune passagère

    Quoi ! Vous à pareille heure ici, belle inconnue ! Étrangère, et pour moi cependant déjà sœur ! Vous, si jeune et si frêle, êtes aussi venue Admirer l’ouragan dans toute sa noirceur ! Quoi […] Plus

  • La vache

    Nous avions sur le pont, durant ce long voyage, Une vache au flanc roux qui, de son pur laitage, Abreuvait une femme et deux frêles jumeaux, Bercés dans un hamac par le roulis des eaux. […] Plus

  • L’heure du sommeil

    Sur son blanc chevet, belle, à demi nue, Elle parlait seule, et parlait tout bas : Du sommeil pour tous l’heure est revenue ; La lumière au loin s’endort sous la nue ; Pourquoi, faible […] Plus

  • Matinée de juin

    Tant pis pour les beaux yeux que le sommeil tient clos, Pour tous les indolents dont la nuit se prolonge : Ils ne connaîtront pas, si beau que soit leur songe, Ce spectacle enchanté du […] Plus

  • En sortant du port

    Barque au mince flanc, légère coquille Qui t’engloutirais sous le premier grain, Que n’es-tu navire à puissante quille, Que n’es-tu vaisseau cuirassé d’airain ! Poursuis, te dirais-je, oh ! Poursuis ta route, Sans rentrer au […] Plus

  • Prélude

    Nous sommes les vagues profondes Où les yeux plongent vainement ; Nous sommes les flots et les ondes Qui déroulent autour des mondes Leur manteau d’azur écumant ! Une âme immense en nous respire, Elle […] Plus

  • Promenade

    Vous qu’à mon côté ma barque balance, Regardez là-haut ce firmament bleu, Magnifique espace où l’âme s’élance Et monte en chantant jusqu’aux pieds de Dieu ! Vous qu’à mon côté berce ma nacelle, Regardez au […] Plus

  • Migrations

    Le navire à son flanc met l’escalier mobile. Il attend près du môle, en dehors de la ville, Les hôtes inconnus qui, rangés sous ses mâts, S’en iront, dès ce soir, vers de lointains climats. […] Plus

  • Nuit de mai

    Au couchant lumineux quand le jour se replie, Qu’une planète au ciel déjà peut s’entrevoir, Il fait bon, couple errant sur une onde assouplie, De respirer à deux l’air embaumé du soir, De saluer là-haut […] Plus

  • L’héritier présomptif

    Dans son berceau d’osier que l’aïeule balance, Regardez-le dormir, le tendre nourrisson. Nos fermiers sont deux fois heureux de sa naissance : C’est leur premier enfant, c’est leur premier garçon ! Que la ferme au […] Plus