Les Plus Lus

  • Commune présence

    Le Marteau sans maître, 1934   Commune présence    Tu es pressé d’écrire, Comme si tu étais en retard sur la vie. S’il en est ainsi fais cortège à tes sources. Hâte-toi. Hâte-toi de transmettre […] Plus

  • Pyrénées

    Montagne des grands abusés, Au sommet de vos tours fiévreuses Faiblit la dernière clarté. Rien que le vide et l’avalanche, La détresse et le regret! Tous ces troubadours mal-aimés Ont vu blanchir dans un été […] Plus

  • Allégeance

    Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n’est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui […] Plus

  • Le terme épars

    Si tu cries, le monde se tait: il s’éloigne avec ton propre monde.   Donne toujours plus que tu ne peux reprendre. Et oublie. Telle est la voie sacrée.   Qui convertit l’aiguillon en fleur […] Plus

  • Ne laisse pas le soin…

    J’habite une douleur   Le poème pulvérisé (1945-1947)    Ne laisse pas le soin de gouverner ton coeur à ces tendresses parentes de l’automne auquel elles empruntent sa placide allure et son affable agonie. L’oeil […] Plus

  • Le visage nuptial (1944)

    Le visage nuptial (1944)   À présent disparais, mon escorte, debout dans la distance; La douceur du nombre vient de se détruire. Congé à vous, mes alliés, mes violents, mes indices. Tout vous entraîne, tristesse […] Plus

  • Les Inventeurs (1949).

    Ils sont venus, les forestiers de l’autre versant, les inconnus de nous, les rebelles à nos usages.  Ils sont venus nombreux.  Leur troupe est apparue à la ligne de partage des cèdres  Et du champ […] Plus