Les Plus Lus

  • Leïla

    Tu as loué Leïla en rimes qui, par leur enchaînement, donnent l’idée d’une étoffe rayée d’Yémen. Traduction d’un poème arabe, Notes des Orientales. Il semble qu’aux sultans Dieu même Pour femmes donne ses houris. Mais, […] Plus

  • Flânerie

    Comme aux pays tunisiens, Le soleil flambe sur la ville. O mes amis, Parisiens, Vivez! Tout est calme et tranquille. Nous voudrions qu’on s’entêtât Pour le bien. Le mieux est encore De travailler de son […] Plus

  • Ronde sentimentale

    Entrez dans la danse, Voyez comme on danse ! Ronde. Sur les gazons verts, le soir nous dansons, Au clair de la lune, au bruit des chansons. Tout brûlant d’amour, le Ciel dit à l’Onde […] Plus

  • La Lyre dans les Bois

    Petit Prologue pour une symphonie comique I Le musicien, fils des Dieux, Est maître absolu de notre âme, Et dans l’Infini radieux Il l’emporte en son vol de flamme. Il est le maître, il est […] Plus

  • La Charrette

    Montrant leur belle collerette Et leurs appas ensorceleurs, Sur une hideuse charrette Brillent les plus charmantes fleurs. Oui, violettes, roses, jaunes, D’un jaune clair, délicieux, Elles sont comme un choeur de faunes Qui s’épanouit sous […] Plus

  • L’Arbre de Judée

    Mais ne serait-ce pas plutôt un jeune rameau du délicieux arbuste consacré à l’Amour, lorsque, consumé par Siva dans un accès de colère, il vint à renaître mille fois plus charmant encore, grâce à la […] Plus

  • Théophile Gautier

    I Théophile Gautier ! poëte Au regard limpide et vermeil, Dont l’œuvre fut un hymne en fête A la vie ivre de soleil ! A l’heure où la Mort en délire, Avec un regret insensé, […] Plus