Les Plus Lus

  • Force des choses

    Que devant les coquins l’honnête homme soupire ; Que l’histoire soit laide et plate ; que l’empire Boîte avec Talleyrand ou louche avec Parieu ; Qu’un tour d’escroc bien fait ait nom grâce de Dieu […] Plus

  • Rosa fâchée

    Une querelle. Pourquoi ? Mon Dieu, parce qu’on s’adore. À peine s’est-on dit Toi Que Vous se hâte d’éclore. Le coeur tire sur son noeud ; L’azur fuit ; l’âme est diverse. L’amour est un […] Plus

  • Voeu

    Si j’étais la feuille que roule L’aile tournoyante du vent, Qui flotte sur l’eau qui s’écoule, Et qu’on suit de l’oeil en rêvant ; Je me livrerais, fraîche encore, De la branche me détachant, Au […] Plus

  • N’envions rien

    Ô femme, pensée aimante Et coeur souffrant, Vous trouvez la fleur charmante Et l’oiseau grand ; Vous enviez la pelouse Aux fleurs de miel ; Vous voulez que je jalouse L’oiseau du ciel. Vous dites, […] Plus

  • Saison des semailles (Le soir)

    C’est le moment crépusculaire. J’admire, assis sous un portail, Ce reste de jour dont s’éclaire La dernière heure du travail. Dans les terres, de nuit baignées, Je contemple, ému, les haillons D’un vieillard qui jette […] Plus

  • Vers 1820

    Denise, ton mari, notre vieux pédagogue, Se promène ; il s’en va troubler la fraîche églogue Du bel adolescent Avril dans la forêt ; Tout tremble et tout devient pédant, dès qu’il paraît : L’âne […] Plus

  • Napoléon III

    Donc c’est fait. Dût rugir de honte le canon, Te voilà, nain immonde, accroupi sur ce nom ! Cette gloire est ton trou, ta bauge, ta demeure ! Toi qui n’as jamais pris la fortune […] Plus

  • Pendant une maladie

    On dit que je suis fort malade, Ami ; j’ai déjà l’oeil terni ; Je sens la sinistre accolade Du squelette de l’infini. Sitôt levé, je me recouche ; Et je suis comme si j’avais […] Plus

  • Les fusillés

    … Partout la mort. Eh bien, pas une plainte. Ô blé que le destin fauche avant qu’il soit mûr ! Ô peuple ! On les amène au pied de l’affreux mur. C’est bien. Ils ont […] Plus

  • L’échafaud

    C’était fini. Splendide, étincelant, superbe, Luisant sur la cité comme la faulx sur l’herbe, Large acier dont le jour faisait une clarté, Ayant je ne sais quoi dans sa tranquillité De l’éblouissement du triangle mystique, […] Plus