Passez en mode sombre, plus agréable pour vos yeux la nuit.

Passez au mode éclairé qui est plus agréable pour vos yeux pendant la journée.

Claude-Joseph Dorat, dit le « chevalier Dorat », né le 31 décembre 1734 à Paris où il est mort le 29 avril 1780, est un poète, dramaturge et romancier français.

Claude-Joseph Dorat

  • Nationalité :

Claude-Joseph Dorat, dit le « chevalier Dorat », né le 31 décembre 1734 à Paris où il est mort le 29 avril 1780 , est un poète, dramaturge et romancier français.

BIOGRAPHIE & INFORMATIONS

Claude-Joseph Dorat, également connu sous le nom de chevalier Dorat, est un poète et dramaturge français né le 31 décembre 1734 à Paris où il est mort le 29 avril 1780.

Né dans une famille de robe, il entra dans le corps des mousquetaires du Roi, mais quitta bientôt l’armée pour plaire à une vieille tante janséniste, dont il devait être l’héritier.

Il se mit à fréquenter le monde des lettres, du théâtre et des femmes à la mode où il épuisa son patrimoine en dépenses pour ses plaisirs et pour l’impression de ses ouvrages.
Il publia dans de nombreux genres différents : poèmes, tragédies, comédies, contes, fables, épîtres, odes, héroïdes dans le genre d’Ovide, madrigaux, grands vers et vers légers.
Il a suscité un grand nombre de poètes qu’on a nommés l’école de Dorat.

Dorat publia la plupart de ses ouvrages avec de nombreuses gravures par Marillier et Eisen, ce qui en fit des chefs-d’œuvre d’art et de luxe typographique.
L’abbé Galiani disait à ce sujet que le poète « se sauvait du naufrage de planche en planche ». Si la réputation du poète y gagna, sa fortune finit par s’y perdre.

Il tomba dans la misère et vécut des bienfaits de Fanny de Beauharnais, dont il faisait en partie les vers.
Lié avec Fréron et prôné par L’Année littéraire, il se déclara l’ennemi des philosophes qui lui firent une rude guerre et eut contre lui les encyclopédistes qui l’attaquèrent vivement, et dont l’influence l’empêcha d’arriver à l’Académie, de là les rigueurs de Melchior Grimm, et surtout les diatribes de La Harpe.
Il fut accablé d’épigrammes.

En 1777, Dorat dirigea le Journal des Dames créé en 1759. Il céda ensuite ce journal à Mercier.

Retour au sommet

Connectez-vous

Regénérer un mot de passe

Si vous n’avez pas de compte Créer un compte

Regénérer un mot de passe

Indiquez-nous votre adresse, nous vous enverrons un email pour regénérer un mot de passe.


Le lien de réinitialisation de votre mot de passe semble invalide ou a expiré.

Connectez-vous

Privacy Policy

Ajouter à ma collection

Pas de collections

Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créées auparavant.