La Brise

Pas un bruit pas une secousse
Le «

Gelria » tient admirablement la mer
Sur ce paquebot de luxe avec ses orchestres tziganes dans
chaque cache-pot on se lève tard

La matinée m’appartient

Mes manuscrits sont étalés sur ma couchette

La brise les feuillette d’un doigt distrait

Présences

Blaise Cendrars

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments