Vers le soleil s’en vont ensemble

Vers le soleil s’en vont ensemble
Mes pensées, divines soeurs.
Elles chantent ; l’air pâle en tremble
Comme s’il y tombait des fleurs.

Une s’attarde la dernière,
Tristement, au bord du chemin
D’où monte l’âme du matin
Et la rosée à la lumière.

Cellelà qui s’évanouit,
Au fond de ses larmes mortelles,
Ne chante pas, mais c’est par elles
Que le soleil l’attire à lui.

La chanson d’Eve

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments