Faux et usage de faux

Dans le forum
La cacophonie
Des faux pas
Des « faut pas »
Des faux fuyants
Affolés
Etait loin d’être du Fauré
Ni un Foggy Dew..
Dans un Faubourg
Au dessus du faux plafond,
Volaient les vrais cons
A faux nez
Et des faux-papiers…
Dans mon foxtrot
Sous les fausses-lueurs
Avec ma bière sans faux-col
En position foetale
Je griffonnais
Mes métaphores
Au mégaphone
Sur un folio
Des mots chiffonnés
Ils se faufilaient
Par défaut
A travers la faune
Qui, dans la fosse aux lions
S’euphorisait
D’anaphores
Dans la fausse ville
Suffocante
Avant de finir fossile
Dans la forêt…
Dans le Fog
Fauteur de trouble
Fauché
En faux roubles
Travaillées sur PhotoShop
Fauve
A faucille et marteau
Je fauchais
Du faux-filet
Chez Fauchon
En courant sur les faux-plats..
Toujours en porte à faux
J’écoutais la symphonie
Aphone
Des « faut que ça saute »
« faut que ça pête »
Qui fomentaient
Fautivement cyniques
A coup de Fauchard
Leur faux départ
En réglant leur foc…
En faux porte-plume
J’envoyais mes fausses-balles
Dans le faux jour..
Dans l’air faussement doux
Je ne me focalisais pas
Faisant faussement semblant
Faussement sceptique
Sur ma fin sur l’échafaud
Et dans une fausse commune..
Sans fausse apparence
…A vous, les fossoyeurs
Creusez-donc la tombe de mes défauts..
Que la faucheuse s’envole… !

Christophe Bregaint, 2011

(Visited 1 times, 1 visits today)

Christophe Bregaint

Christophe Bregaint est né le 4 Novembre 1970 à Paris. Vendéen par sa mère et breton par son père. Il passe son enfance à Paris puis dans la banlieue parisienne, dans les Yvelines, décor qui est une de ses sources d’inspiration. Il s’est passionné pour le dessin pictural pendant son adolescence avant de se tourner vers la musique rock puis l’écriture, et plus particulièrement la poésie, qu’il découvre auprès d’une de ses amies. Il a débuté en forgeant sa plume sur les forums de poésie, puis s’est tourné au fur et à mesure vers les revues et les recueils collectifs. A ce jour il a publié dans une vingtaine de revues.

Ajoutez votre commentaire