Si tu ne sais

Si tu ne sais pas voir

Avec les yeux de l’âme

Ah ! qu’il est loin de toi

L’artiste dans son drame !

Si tu ne comprends pas

Quand il sourit pour toi

Ah ! qu’il est loin de toi

L’artiste dans sa joie !
S’élève le vent et tombe la pluie

S’étire le temps à l’heure où j’écris.
Si tu ne sais aimer

Que ce qui est aimable

Alors pour tes vingt ans

Tu es déjà minable.

Si tu ne sais aimer

Que ce qui est permis

Alors pour tes vingt ans

Tu es déjà fini.
S’élève le vent et tombe la pluie

S’étire le temps à l’heure où j’écris.
Si tu ne sais chanter

Que ce que l’on fredonne

Alors de ta pensée

Jamais rien ne rayonne.

Si tu ne sais chanter

Que ce qu’on t’a appris

Alors… cesse de gueuler

Tu as déjà tout dit.
S’élève le vent et tombe la pluie

S’étire le temps à l’heure où j’écris.
1976

Voter pour ce poème!

0 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

Bel albâtre vivant qu’un fin crêpe nous cache

C’est grand peine que de vivre