Chanson sur le temps présent

Le temps n’est plus tel comme il soulait être
Loyale amour ne règne qu’en écus,
Foi est malade, on sert le dieu
Bacchus Et les brebis font plusieurs moutons paître.

L’église a mis la tête hors du chevêtre,
Vérité dort, faveur tient droit reclus,
Justice est morte et ne s’en parle plus,
Et charité ne vient point comparaître.

Tous les bienfaits se sont allés remettre
En Paradis où seront mieux repus,
Mais leur absence a les gens corrompus
Si très avant qu’on n’y peut ordre mettre.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La mer n’est pas la mer

Ma tête, penche-toi sur l’eau blanche…