Au pied de mon lit…

Au pied de mon lit, une Vierge négresse

fut mise par ma mère. Et j’aime cette Vierge

d’une religion un peu italienne.

Virgo Lauretana, debout dans un fond d’or,

qui me faites penser à mille fruits de mer

que l’on vend sur des quais où pas un souffle d’air

n’émeut les pavillons qui lourdement s’endorment,

Virgo Lauretana, vous savez qu’en ces heures

où je ne me sens pas digne d’être aimé d’elle,

c’est vous dont le parfum me rafraîchit le cœur.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments