Un poète disait…

Un poète disait que, lorsqu’il était jeune,

il fleurissait des vers comme un rosier des roses.

Lorsque je pense à elle, il me semble que jase

une fontaine intarissable dans mon cœur.

Comme sur le lys Dieu pose un parfum d’église,

comme il met du corail aux joues de la cerise,

je veux poser sur elle, avec dévotion,

la couleur d’un parfum qui n’aura pas de nom.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments