Donner et avoir (2)

À nos enfants, à nos élèves,
À nos amis, à tous pécheurs,
Nous voudrions, fougueux prêcheurs,
Donner les vertus de nos rêves ;
Mais en vain notre voix tonna,
Pressa, tança, prôna sans trêves :
On ne donne qu’autant qu’on a.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments