Je me retrouve dans la maison des Arts

Je me retrouve dans la maison des Arts

Je me retrouve dans ma maison

La moitié de ma vie est tombée

Douleur et rêve je ne sais déjà plus pourquoi ma vie

S’est lézardée je ne sais plus pourquoi l’eau coule à torrents

Je ne sais plus pourquoi j’ai peur

Ma vie est à moitié brisée

Car j’ai quitté la route l’interminable route amère et douce

Pour un présent qui m’écartèle

Plus certain pour un présent incertain

J’ai tout perdu, ma vie est à moitié brisée

Pourtant j’aurai voulu me briser d’un tenant

Pour vivre je n’ai plus la force de mourir

Et l’eau coule torrentielle

L’eau coule et mes yeux sont noyés

Ma vie s’est lézardée je ne sais plus pourquoi

Ma vie est à moitié brisée

Je suis seul dans ma maison, dans la maison où j’ai souffert.
février 1946

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Les Voleurs et l’Ane

Dans quelque ville morte, au bord de l’eau