Les grands scarabées joueurs d’échec

Je t’ai raconté l’histoire des grands scarabées

joueurs d’échec

Des grands scarabées légendaires

Qui gardent la lumière des astres

Et de ce poète allemand pendant ses vacances à la

mer

Avec son chien fabuleux qui lisait Maître Eckart

Et interprétait les songes de son maître qui

s’ennuyait

Pourquoi n’as-tu pas voulu croire à ces aventures

Notre amour fut une aventure plus rare que celle

des scarabées

Noirs comme la nuit, scarabées qui gardent la

lumière des astres

Poe n’en avait imaginé qu’un mais si lourd et si

prometteur de gloire et de fortune

Qu’il appartenait sans doute à la race légendaire et

forte

Des grands scarabées joueurs d’échec

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments