Reverie

Pauvre joueur de bilboquet

A quoi penses-tu

Je pense aux filles aux mille bouquets

Je pense aux filles aux mille beaux culs.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre histoire, avis ou analyse!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Effrois de trottoir

La tige d’oeillet