Mais lors dans le vent …

Mais lors dans le vent
Rue qui fait commerce,
Tonneaux mis en perce,
Et coffres s’ouvrant,

Laines d’Astrakan
Ou tapis de Perse,
Choses que l’on vend
C’est le cuir qu’il sent.

Or fûts de Bordeaux,
Aimes de Coblence,
Corne sèche et peaux
Crues de La Plata,

Qu’on place aux plateaux
Chaînés des balances
De face ou de dos,
En vrac et en tas,

Monsieur Picalon
Lui dans sa boutique,
Monsieur Picalon
Lui qui vend des clous,

Des scies, des rabots,
La sert sa pratique,
De gais matelots
Qui veulent de tout.

La chanson de la rue Saint-Paul

Voter pour ce poème!

Max Elskamp Apprenti Poète

Par Max Elskamp

Max Elskamp, né le 5 mai 1862 à Anvers et décédé le 10 décembre 1931 dans la même ville, demeure un illustre poète symboliste belge. Sa renommée s'étend au sein de l'Académie royale de langue et de littérature française, où il a été distingué en tant que membre éminent. Explorez la vie et l'héritage artistique de Max Elskamp, imprégnés de symbolisme, à travers son parcours singulier au cœur de la scène littéraire belge.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est un feu qui brûle dans l'âme. Venez partager votre flamme, à la manière de Paul Éluard.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

20 – Je peux écrire les vers les plus tristes cette nuit…

Golden-Gate