Ondée

Belle sans la terre ferme
Sans parquet sans souliers sans draps
Je te néante.

Paul Eluard

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments