De la vertu de Miséricorde

Miséricorde, qui est si pitoyable,
Ne devrait pas des princes être loin,
Mais aujourd’hui elle a l’épée au poing
Souffrant punir cil qui n’est point coupable,
Elle tire, de façon admirable,
D’un arc turquois et Rigueur s’appareille
De lui souffler paroles en l’oreille ;
Tel vent la fait inane et variable ;
D’autre côté est l’Homme insatiable
Qui fauche tout sans pitié ni merci,
C’est ce qui met tous états en souci.
La bonne dame courtoise et vénérable
Est conduite par gens cruels, dépits ,
Plus dangereux que serpents ni aspics,
Car ils ne font chose qui soit louable.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments