En Bas

L’éclair passe à travers la bague

Le diamant reste à ton doigt
La ligne sortait du coin le plus sombre

Celle qui était à son bras formée de l’ombre avait changé
La femme souriait

Sous quel jeu de lumière
La pièce est-elle transformée

Le plafond reste noir
Voyez sur le balcon

Aujourd’hui les étoiles marchent
On fait semblant de ne pas voir

Parfois les yeux aussi se lèvent
Pas si haut

On pourrait tomber

Le vent qui charge aura tout emporté

Il ne reste plus que la terre

Et ceux qui n’ont pas pu monter

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments