Sur les Dix Doigts

Une ligne au diapason
Mon regard

Le battement de mes artères

Je file incognito

Et l’on voit venir la lumière
La porte s’est ouverte
Et le signe triste est entré
La lampe est allumée
Quand une main qui court
Autour de l’abat-jour

Tiens elle est transparente —
Enfin tombe dans le sucrier
Violon cassé
Livre fermé
Bouche muette
Les yeux se sont levés vers moi
Et j’ai rabattu mes paupières
Une parole
La dernière
Je tiens entre mes doigts

Sa main encore tiède

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments