26 août 1974 20 heures


Quand le soleil se coucha

la nuit se mit à descendre

veloutée

fleurant le chèvrefeuille et le thym

Dense était le ciel

grouillant de sa vigneraie d’étoiles

La ville se réveillait aux chants

au pain

aux veillées où l’on adoucissait ses peines

les mains s’ouvraient pour la tendresse

Alentour

la forêt dormait déjà

et le fleuve

le grand fleuve cruel

roulait ses flots huileux et sombres

Faste était la nuit

fleurant le chèvrefeuille et le thym

peuplée de sa vigneraie d’étoiles

Ah gongs d’annonce

tambours témoins racontez

racontez l’histoire des sept crucifiés de l’espoir


Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Abdellatif Laâbi
Abdellatif Laâbi, né à Fès en 1942, est un poète, écrivain et traducteur marocain. Il a fondé en 1966 la revue Souffles qui jouera un rôle considérable dans le renouvellement culturel au Maghreb. Son combat lui vaut d'être emprisonné de 1972 à 1980. Il s'est exilé en France en 1985. Il reçoit le prix Goncourt de la poésie le 1er décembre 2009 et le Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française en 2011.
Choisissez un format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals