dans

Demain sera le même jour

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Demain

sera le même jour

Je n’aurai vécu que quelques instants

le front collé à la vitre

pour accueillir le carrousel du crépuscule

J’aurai étouffé un cri

car personne ne l’aura entendu

en ce désert

Je me serai mis

dans la position du fœtus

sur le siège de ma vieille solitude

J’aurai attendu

que mon verre se vide à moitié

pour y déceler le goût du fiel

Je me serai vu

le lendemain

me réveillant et vaquant

Atrocement semblable

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrit par Abdellatif Laâbi

Abdellatif Laâbi, né à Fès en 1942, est un poète, écrivain et traducteur marocain. Il a fondé en 1966 la revue Souffles qui jouera un rôle considérable dans le renouvellement culturel au Maghreb. Son combat lui vaut d’être emprisonné de 1972 à 1980. Il s’est exilé en France en 1985. Il reçoit le prix Goncourt de la poésie le 1er décembre 2009 et le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française en 2011.

Fragments d’une genèse oubliée

Je scrute le ciel