Rechercher
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Filter by Custom Post Type

Essayez: AmourBonheurAmitiéNatureTemps qui passe‎TristesseViePrintempsRomantique

Epilogue

Le poète arabe

se met devant sa table rase

s’apprête à rédiger son testament

mais il découvre qu’il a perdu

l’usage de l’écriture

Il a oublié ses propres poèmes

et les poèmes de ses ancêtres

Il veut crier de rage

mais se rend compte

qu’il a perdu l’usage de la parole

De guerre lasse

il s’apprête à se lever

mais il sent qu’il a perdu

l’usage de ses membres

La mort l’a précédé

là où il devait abdiquer

devant la vie

  • 0/5
  • 0 Avis
0 AvisX
Mauvais! Pas si bon! Bon! J'aime Excellent!
0% 0% 0% 0% 0%

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Abdellatif Laâbi

Abdellatif Laâbi, né à Fès en 1942, est un poète, écrivain et traducteur marocain. Il a fondé en 1966 la revue Souffles qui jouera un rôle considérable dans le renouvellement culturel au Maghreb. Son combat lui vaut d'être emprisonné de 1972 à 1980. Il s'est exilé en France en 1985. Il reçoit le prix Goncourt de la poésie le 1er décembre 2009 et le Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française en 2011.

Send this to a friend