dans

Epilogue

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Le poète arabe

se met devant sa table rase

s’apprête à rédiger son testament

mais il découvre qu’il a perdu

l’usage de l’écriture

Il a oublié ses propres poèmes

et les poèmes de ses ancêtres

Il veut crier de rage

mais se rend compte

qu’il a perdu l’usage de la parole

De guerre lasse

il s’apprête à se lever

mais il sent qu’il a perdu

l’usage de ses membres

La mort l’a précédé

là où il devait abdiquer

devant la vie

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrit par Abdellatif Laâbi

Abdellatif Laâbi, né à Fès en 1942, est un poète, écrivain et traducteur marocain. Il a fondé en 1966 la revue Souffles qui jouera un rôle considérable dans le renouvellement culturel au Maghreb. Son combat lui vaut d’être emprisonné de 1972 à 1980. Il s’est exilé en France en 1985. Il reçoit le prix Goncourt de la poésie le 1er décembre 2009 et le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française en 2011.

Prophétie

Vœu