Penser est trop bruyant

a trop de mains pousse trop de hannetons

Du reste je ne me suis jamais trompé

les hommes ne m’ont jamais déçu ils ont des regards qui

les débordent

La nature n’est pas compliquée

Toutes mes suppositions sont justes

Toutes mes implications fructueuses

Aucun cercle n’est vicieux

Creux

Il n’y a que mes genoux de noueux et qui s’enfoncent

pierreux

dans le travail

des autres et leur sommeil

A Propos de l'Auteur

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des