Par tous mots guerrier-silex


le désordre s’organise évalueur des collines sous la surveillance d’arbres à hauts talons implacables pour tout mufle privé de la rigueur des buffles

ça

le ça déglutit rumine digère

je sais la merde (et sa quadrature)

mais merde

que zèle aux ailes nourrisse le charognard bec

la pouture sans scrupules

tant le cœur nous défaut

faux le rêve si péremptoire la ronde

de ce côté du moins s’exsude

tout le soleil emmagasiné à l’envers

du désastre

car ceil intact de la tempête

aurore ozone

zone orogène

par quelques-uns des mots obsédant une torpeur et l’accueil et l’éveil de chacun de nos maux je t’énonce

FANON tu rayes le fer

tu rayes le barreau des prisons tu rayes le regard des bourreaux guerrier-silex

vomi par la gueule du serpent de la mangrove


Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Aimé Césaire
Aimé Césaire, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France (Martinique), est un écrivain et homme politique français, à la fois poète, dramaturge, essayiste, et biographe.
Choisissez un format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals