Apostrophe


Et la vie intérieure de la mouche,

y songes-tu, y songes-tu ?

Et la souffrance du silex,

la connais-tu, la connais-tu ?

Et le remords de la cascade,

t’émeut-il, t’émeut-il ?

Et les rêves sanglants de la rosée,

qu’en penses-tu, qu’en penses-tu ?

Et les serments du fleuve,

les tiendras-tu, les tiendras-tu ?

Et le doute, là-haut, de la colline,

que tu confonds avec la neige,

voudras-tu le combattre, voudras-tu ?

Et l’azur qui prépare son suicide,

F aideras-tu,
Faideras-tu ?

Ton malheur est si pauvre

auprès de leurs malheurs !

Print Friendly, PDF & Email

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

  S'abonner  
Me notifier des
Alain Bosquet
Anatole Bisk, dit Alain Bosquet, né à Odessa (Ukraine) le 28 mars 1919 et mort à Paris le 17 mars 1998, est un poète et écrivain français d'origine russe.
Choisissez un format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals