Rechercher
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Filter by Custom Post Type

Essayez: AmourBonheurAmitiéNatureTemps qui passe‎TristesseViePrintempsRomantique

Gris ou noir

Il dénoue sa cravate,

un peu trop grise, un peu trop noire.

Entre lui-même et lui, il vagabonde :

pas plus de quatre mètres.

Il ne veut pas compter les toits,

ni les nuages.

Les sentiments, les heures,

les efforts sont suspects.

Ecrirait-il à ses amis,

qu’il ne veut plus les voir ?

Avant le déjeuner, son jour s’achève :

l’après-midi sera comme une balançoire

entre la mort dont il a peur

et la mort qu’il souhaite.

Le soir, derrière son journal,

il dit à son épouse :

«
Si nous étions en guerre,

nous serions pour le moins débarrassés de nous. »

  • 0/5
  • 0 Avis
0 AvisX
Mauvais! Pas si bon! Bon! J'aime Excellent!
0% 0% 0% 0% 0%

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Alain Bosquet

Anatole Bisk, dit Alain Bosquet, né à Odessa (Ukraine) le 28 mars 1919 et mort à Paris le 17 mars 1998, est un poète et écrivain français d'origine russe.

Send this to a friend