dans

La foi

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Moi je n’ai pas de foi puisque je suis poète.

Moi je n’ai pas de foi puisque je la transforme.

Moi je n’ai pas de foi puisque j’invente un dieu,

soir et matin, toute l’année.

Moi je n’ai pas de foi, ne sachant qui je suis :

le traître, le passant, le vieux fantôme ?

Moi je n’ai pas de foi ; je me consume

tour à tour dans la rage et dans l’amour,

comme fait l’océan, quand il s’en va,

quand il revient, quand il refuse de dormir.

Moi je n’ai pas de foi puisque je suis le prêtre

qui ne sait plus pourquoi il parle,

pourquoi il doute,

pourquoi il ment,

alors que son mensonge est déjà sa lumière.

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrit par Alain Bosquet

Anatole Bisk, dit Alain Bosquet, né à Odessa (Ukraine) le 28 mars 1919 et mort à Paris le 17 mars 1998, est un poète et écrivain français d’origine russe.

Faculté naturelle

De forlonge