Le mois de mai

1 min


Le printemps est joli, je vous assure :

on dirait un baiser.
Le renouveau de la nature,

puis-je le mépriser

quand l’hirondelle étroite me demande

s’il faut percer l’azur et, volant par-dessus la lande,

atterrir sur mon mur ?

Le cœur est jeune aussi, je vous parie,

sans en être certain ; même les pierres se marient

dans le petit matin.

À mon réveil, je découvre un poème

qui semble réussi : d’emblée je l’adopte et je l’aime,

au prix de quels soucis ?

Je voudrais tant oublier la souffrance

et me dire conquis par l’univers, que je dispense

de me démontrer qui

pourrait le déranger.
La joie soulève

l’océan agité ; le mois de mai n’est pas un rêve,

et je dois le chanter.

Print Friendly, PDF & Email

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Alain Bosquet
Anatole Bisk, dit Alain Bosquet, né à Odessa (Ukraine) le 28 mars 1919 et mort à Paris le 17 mars 1998, est un poète et écrivain français d'origine russe.
Choisissez un format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals