Je suis un vieux monsieur dans sa baignoire,

qui se dit que le monde

peu à peu lui échappe.

Il se savonne, il se pince les chairs,

il ne sait pas s’il pleut dehors

ou si l’azur entre par la fenêtre

pour bavarder quelques instants.

Il se demande à quoi sert son épaule.

Il déraisonne goutte à goutte,

avec la certitude que son âme

va perdre son emploi.

L’eau le caresse.

Le siècle encore est parfumé.

Je suis un vieux monsieur

qui cherche ses lunettes,

oublie son existence au fond de son miroir,

un essuie-mains autour du cou.

A Propos de l'Auteur

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des