Déroute de la déroute

Fouaille dans l’épouvantail, fécal fanal, pie ! Égosille-toi dans les charbons ardents !

Lucider remonte, hirsute, la pente du cogito
Pointe sa langue hors de la gueule de la conscience
Népal de la survie, poussier de savoirs — gâche tout

Ostrogodi du gouvernail horrifie la maligne
Comtesse d’O
Fustige le sens du sens —
Aie !

Charbonnier de la mort fait fi du poids du cœur
Et obsède
Assurbanipal, toute ma troupe, du destin de
Kleist et d’Otto
Weininger

Publié par

Alain Jouffroy

Alain Jouffroy est un poète, écrivain et critique d’art français né le 11 septembre 1928 à Paris et mort le 20 décembre 2015 dans la même ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *