dans

Du feu sur les fleurs

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Le gamin est assis sur les ghats de
Nasik.

Il vend aux pèlerins des offrandes flottantes

Aux mèches allumées.
Mais lui ce qui le tente

Ce n’est pas le hors-bord conduit par un gros
Sikh,

Pas les reins des dévotes sous le sari mouillé,
Pas le goût du halwa ni d’autres friandises,
C’est dans le ciel le jeu aux infinies surprises
Des cerfs-volants.
De tous ses yeux écarquillés

Il suit l’affrontement des ailes de papier

Et des fils renforcés par des ergots de verre.

Sur terre tout va son train de vieux brahmane à pied.

Il y a des lépreux, des vïp’s et des jongleurs,

Des marchands de bétel, des veuves, des militaires…

L’enfant pose des mèches sur des lambeaux de fleurs.

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrit par André Velter

André Velter, né le 1er février 1945 à Signy-l’Abbaye dans les Ardennes, est un poète, essayiste, chroniqueur et homme de radio français, même s’il ne se reconnaît qu’une seule qualité : celle de « voyageur ». Ses poèmes sont traduits dans une trentaine de langues.

Demeure antipode

Il n’y a plus de caravane