L’étendue vibre

1 min


Au fond des criques intimes

Où les ressacs rongent nos fibres et nos tissus

Nous oublions

tapis dans nos chagrins
Qu’au loin qu’autour
L’étendue vibre

Comment y pénétrer?
Comment surgir de ces ravages?
Extirper l’âme de ses dégâts?

Comment restituer beauté à la beauté?

Comment soutenir

même d’un cœur en fracture
Le jeu précaire et prodigue
De cette vie
Aux aguets?

Print Friendly, PDF & Email

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Andrée Chedid
Andrée Chedid, née Andrée Saab le 20 mars 1920 au Caire, en Égypte, et morte le 6 février 2011 à Paris, en France, est une femme de lettres et poétesse française d’origine libano-égyptienne.
Choisissez un format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals