Les adieux

1 min


Séjour triste, asile champêtre,
Qu’un charme embellit à mes yeux,
Je vous fuis, pour jamais peut-être !
Recevez mes derniers adieux.

En vous quittant, mon cœur soupire.
Ah ! plus de chansons, plus d’amours.
Eléonore !… Oui, pour toujours
Près de toi je suspends ma lyre.

Print Friendly, PDF & Email

Avez-vous été touché par ce poème? Partagez votre histoire ici.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Évariste de Parny
Évariste Désiré de Forges, vicomte de Parny, né le 6 février 1753, il est décédé le 5 décembre 1814 à Paris.
Choisissez un format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals