Un million de faits

Sur ma table repose un almanach
Hachette

de mil neuf cent vingt-deux.
Il fallut que j’achète

au prix de quatre francs cet étrange bouquin

que peu souvent on voit vêtu de maroquin

ou de cuir do
Russie un jour que la pratique

m’obligeait à connaître un fait de statistique

concernant la culture admise désormais

de l’opium qu’aux
Chinois imposent les
Anglais

L’ouvrage se présente aux yeux sous une forme

agréable : il n’est point léger non plus qu’énorme

Il y a plus de deux cents pages in-octavo

et moins de trois cents; on le vend couvert de veau

souple; on le dit impartial et documentaire

son érudition couvre toute la terre

Qui veut savoir comment se nomme du
Japon

le ministre des
Sports n’a qu’à prendre ce bon

livre aCn d’y trouver à la page voulue

le renseignement puis cette phrase étant lue

il pourra reporter sa totale attention

sur le compte rendu qu’on fait de la tension

diplomatique en
URSS et pays balkaniques

dont le sol est truffé de pierres volcaniques

à ce qu’il me semblait.
Mais en vain j’ai cherché

la géologie et j’en suis tout dégoûté

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments