Albertus, XLIX

Amour ! le seul péché qui vaille qu’on se damne,
En vain dans ses sermons le prêtre te condamne,
En vain dans son fauteuil, besicles sur le nez,
La maman te dépeint comme un monstre à sa fille ;
En vain Orgon jaloux ferme sa porte, et grille
Ses fenêtres. En vain dans leurs livres mortnés,
Contre toi longuement les moralistes crient,
En vain de ton pouvoir les coquettes se rient ;
La novice à ton nom fait un signe de croix ;
Jeune ou vieux, laid ou beau, teint vermeil ou teint blême,
Anglais, Français, païen ou chrétien, chacun aime
Au moins dans sa vie une fois.

Albertus

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments