J'ai aiméJ'ai aimé IncroyableIncroyable

Dans le marbre des esprits innocents

Et le soleil se couche, rouge de honte

d’avoir illuminé des armées entières,

d’avoir participé aux guerres.

Rouge de trouille de devoir se lever à nouveau

et réveiller les bombardements,

creuser les torrents de larmes rouge-sang

et des peurs gravées dans le marbre des esprits innocents.
Thomas Chaline, 2016

Voter pour ce poème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Euphrosyne

Personne