Métaphore

Les figures de l’analogie

La métaphore, du latin metaphora, lui-même du grec μεταφορά (metaphorá, au sens propre, transport), est une figure de style fondée sur l’analogie. Elle désigne une chose par une autre qui lui ressemble ou partage avec elle une qualité essentielle.

Associe un comparé à un comparant sans que l’outil de comparaison soit exprimé. Parfois même, le comparé est sous-entendu, d’où la nécessité de faire un effort d’interprétation supplémentaire. Lorsque la métaphore se poursuit, on dit qu’elle est filée.

Figure de style d’analogie permettant de comparer deux éléments sans utiliser de terme de comparaison.

 

Exemples

« Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage »
— Charles Baudelaire


« Tes mains feuilles de l’automne »
— Guillaume Apollinaire


Un gros serpent de fumée noire.
— Guy de Maupassant

Retour au sommet

Ajouter à ma collection

Pas de collections

Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créées auparavant.