Métonymie

Les figures de la substitution

La métonymie est une figure de style qui consiste à désigner un objet ou une idée par un autre terme que celui qu’il conviendrait d’utiliser. Un lien logique entre ces deux termes permet de comprendre le sens de l’expression. Remplacer un mot par un autre mot qui lui est logiquement associé. Elle consiste par exemple à remplacer le contenu par le contenant, un objet par la matière dont il est fait, le tout par une partie…

    • le terme d’un contenant pour désigner son contenu ;
    • le terme d’une matière pour désigner l’objet fait de cette matière ;
    • un terme désignant une partie pour désigner un tout ;
    • le nom d’un lieu pour désigner les gens qui y habitent ;
    • le nom d’un auteur ou artiste pour désigner une de ses œuvres ;

Exemples

« Boire un verre / Les cuivres de l’orchestre / Lire Voltaire / « Paris a faim Paris a froid » »
— Guy de Maupassant


Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur
— Hugo, « Demain dès l’aube »


Du désert de bitume fuient droit en déroute avec les nappes de brumes échelonnées en bandes affreuses au ciel qui se recourbe, se recule et descend, formé de la plus sinistre fumée noire que puisse faire l’Océan en deuil, les casques, les roues, les barques, les croupes. — La bataille !
— Arthur Rimbaud, « Métropolitain »


Ce pin où tes honneurs se liront tous les jours.
— Ronsard, Sonnets pour Hélène

Retour au sommet

Ajouter à ma collection

Pas de collections

Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créées auparavant.