Personnification

Les figures de l’analogie

Attribue des caractéristiques humaines (comportement, sentiment, qualité, …) à un animal ou à une chose.

  • La personnification est une figure de style, un procédé littéraire relevant de l’anthropomorphisme, qui consiste à attribuer des propriétés humaines à un animal ou à une chose inanimée (objet concret ou abstraction) que l’on fait vouloir, parler, agir, à qui l’on s’adresse.

Exemples

« Avec quelle rigueur, Destin, tu me poursuis » — Jean Racine, Phèdre (1677).


« … des palais romains le front audacieux » : Joachim du Bellay assimile les palais de Rome à des visages humains, dont les frontispices seraient le front, de surcroît audacieux, une qualité qui s’applique au caractère humain.


« Les branches des arbres hurlaient sous l’effet du vent » : la métaphore hurlaient associe le bruit du vent dans les branches des arbres à des cris humains.


« La gaieté ensoleillée des feuilles »
— Guy de Maupassant


Les arbres font le gros dos sous la pluie. (J. Renard)

Retour au sommet

Ajouter à ma collection

Pas de collections

Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créées auparavant.