Poésie, poètes, ressources et plus

  • L’amour est infatigable

    L’amour est infatigable !
    Il est ardent comme un diable,
    Comme un ange il est aimable.

    L’amant est impitoyable,
    Il est méchant comme un diable,
    Comme un ange, redoutable.

    Il va rôdant comme un loup
    Autour du cœur de beaucoup
    Et s’élance tout à coup

    Poussant un sombre hou-hou

    Continuer la lecture
    L’amour est infatigable
    Notez ce poème
  • écritures saintes

    A
    Paul et
    Virginie

    au tenon et à la mortaise

    à la chèvre et au chou

    à la paille et à la poutre

    au-dessus et au-dessous du panier

    à
    Saint-Pierre et à
    Miquelon

    à la une et à la deux

    à la mygale et à la fourmi

    au zist et au zest

    à votre santé et à la mienne

    au bien et au mal

    à
    Dieu et au
    Diable

    à

    Continuer la lecture
    écritures saintes
    Notez ce poème
  • Depuis six mille ans la guerre

    Au fond du parc qui se délabre,
    Vieux, désert, mais encor charmant
    Quand la lune, obscur candélabre,
    S’allume en son écroulement,

    Un moineau-franc, que rien ne gêne,
    A son grenier, tout grand ouvert,
    Au cinquième étage d’un chêne
    Qu’avril vient de repeindre en vert.

    Un saule

    Continuer la lecture
    Depuis six mille ans la guerre
    Notez ce poème
  • L’irréparable

    Pouvons-nous étouffer le vieux, le long Remords,
    Qui vit, s’agite et se tortille,
    Et se nourrit de nous comme le ver des morts,
    Comme du chêne la chenille ?
    Pouvons-nous étouffer l’implacable Remords ?

    Dans quel philtre, dans quel vin, dans quelle tisane,
    Noierons-nous ce vieil

    Continuer la lecture
    L’irréparable
    Notez ce poème
  • Un voyage à Cythère

    Mon coeur, comme un oiseau, voltigeait tout joyeux
    Et planait librement à l’entour des cordages ;
    Le navire roulait sous un ciel sans nuages,
    Comme un ange enivré d’un soleil radieux.

    Quelle est cette île triste et noire ? – C’est Cythère,
    Nous dit-on, un pays fameux

    Continuer la lecture
    Un voyage à Cythère
    Notez ce poème
  • Regard jeté dans une mansarde

    I.

    L’ÉGLISE est vaste et haute. À ses clochers superbes
    L’ogive en fleur suspend ses trèfles et ses gerbes ;
    Son portail resplendit, de sa rose pourvu ;
    Le soir fait fourmiller sous la voussure énorme
    Anges, vierges, le ciel, l’enfer sombre et difforme,

    Continuer la lecture
    Regard jeté dans une mansarde
    Notez ce poème