Les Plus Lus

  • Le but

    À Henri Ghys. Le long des peupliers je marche, le front nu, Poitrine au vent, les yeux flagellés par la pluie. Je m’avance hagard vers le but inconnu. Le printemps a des fleurs dont le […] Plus

  • L’orgue

    À André Gill. Sous un roi d’Allemagne, ancien, Est mort Gottlieb le musicien. On l’a cloué sous les planches. Hou ! hou ! hou ! Le vent souffle dans les branches. Il est mort pour […] Plus

  • Possession

    Puisque ma bouche a rencontré Sa bouche, il faut me taire. Trêve Aux mots creux. Je ne montrerai Rien qui puisse trahir mon rêve. * Il faut que je ne dise rien De l’odeur de […] Plus

  • Supplication

    Sonnet. Tes yeux, impassibles sondeurs D’une mer polaire idéale, S’éclairent parfois des splendeurs Du rire, aurore boréale. Ta chevelure, en ces odeurs Fines et chaudes qu’elle exhale, Fait rêver aux tigres rôdeurs D’une clairière tropicale. […] Plus

  • Sur un miroir

    Toutes les fois, miroir, que tu lui serviras À se mettre du noir aux yeux ou sur sa joue La poudre parfumée, ou bien dans une moue Charmante, son carmin aux lèvres, tu diras : […] Plus

  • L’été

    A Laure Bernard. C’est l’été. Le soleil darde Ses rayons intarissables Sur l’étranger qui s’attarde Au milieu des vastes sables. Comme une liqueur subtile Baignant l’horizon sans borne, L’air qui du sol chaud distille Fait […] Plus

  • A grand-papa

    Il faut écouter, amis, La parole des ancêtres. Ne soyons jamais soumis ! Mais, d’où viennent tous les êtres ? Donc pour cela, puisje oser, A travers l’imaginaire, Vous envoyer un baiser De tout mon […] Plus

  • Aux imbéciles

    Quant nous irisons Tous nos horizons D’émeraudes et de cuivre, Les gens bien assis Exempts de soucis Ne doivent pas nous poursuivre. On devient très fin, Mais on meurt de faim, A jouer de la […] Plus

  • À Mlle S. de L. C

    Les saphirs durs et froids, voilés par la buée De l’orgueilleuse chair, ressemblent à ces yeux D’où jaillissent de bleus rayons silencieux, Inquiétants éclairs d’un soir chaud, sans nuée. Couvrant le front, comme au hasard […] Plus

  • Aquarelle

    À Henry Cros. Au bord du chemin, contre un églantier, Suivant du regard le beau cavalier Qui vient de partir, Elle se repose, Fille de seize ans, rose, en robe rose. Et l’Autre est debout, […] Plus

  • À tuer

    Voici venir le printemps vague Je veux être belle. Une bague Attire à ma main ton baiser. Aime-moi bien ! Aime-moi toute Surtout jamais, jamais de doute. Ta fureur ? Je vais l’apaiser. J’ai mal […] Plus