Dernières histoires

  • Nuages

    Où vont les grands nuages, Cette flotte des cieux, Qui se met en voyage Pour des bords glorieux… Où vont les grands nuages ? C’est l’escadre de Dieu Qui sille sous l’orage, Et dans l’abîme bleu Ne fait jamais naufrage… C’est l’escadre de Dieu. Où vont ces blanches voiles Sur l’infini […]

  • Les Morts

    Les Morts ne dorment pas couchés sous la poussière, Leur cendre ne gît point dans les urnes d’airain, Le cortège des Morts se déroule sur terre, C’est la procession des calmes pèlerins. Les Morts viennent à nous quand le deuil nous accable, Frôlant de leurs pieds nus les nuages altiers, Ils […]

  • La Ronce

    I La ronce, en ces temps-là, sur les bords du Jourdain, Ne portait pas de fleurs, mais stérile et honnie, Elle engendrait l’épine et glanait le dédain. Lorsque Jésus la vit, venant de Béthanie. Et pour la transplanter dans son divin jardin Il voulut la mêler à sa gerbe bénie ; […]

  • Réveil

    Chant d’une jeune fille de Modeste Mignon

    Mon cœur, lève-toi! Déjà l’alouette Secoue en chantant son aile au soleil. Ne dors plus, mon cœur, car la violette Élève à Dieu l’encens de son réveil. Chaque fleur vivante et bien reposée Ouvrant tour à tour les yeux pour se voir A dans son calice un peu de rosée, Perle […]

  • La Tulipe

    Illusions Perdues

    Moi, je suis la tulipe, une fleur de Hollande; Et telle est ma beauté que l’avare Flamand Paye un de mes oignons plus cher qu’un diamant, Si mes fonds sont bien purs, si je suis droite et grande. Mon air est féodal, et, comme une Yolande Dans sa jupe à longs […]

  • La Marguerite

    Illusions Perdues

    Je suis la marguerite, et j’étais la plus belle Des fleurs dont s’étoilait le gazon velouté. Heureuse, on me cherchait pour ma seule beauté, Et mes jours se flattaient d’une aurore éternelle. Hélas ! Malgré mes vœux, une vertu nouvelle A versé sur mon front sa fatale clarté ; Le sort […]

  • Le Camélia

    Illusion Perdues

    Chaque fleur dit un mot du livre de nature: La rose est à l’amour et fête la beauté, La violette exhale une âme aimable et pure, Et le lis resplendit de sa simplicité. Mais le camélia, monstre de la culture, Rose sans ambroisie et lis sans majesté, Semble s’épanouir, aux saisons […]

  • La Mer Sauvage

    J’ai pris la foëne et le harpon au-delà des forêts, des lacs sans nom, des mille rivières, dans une mince pirogue de tremble qui me berçait. Je me suis réveillé sur la plage immense et vide de la Mer sauvage, où dans les sables bat encore le cœur rebelle de mon […]

  • La Chasse Infinie

    C’est par les veines de la terre que vient Dieu, par les pieds qui sont racines dans l’humus et la pierre, vers les cuisses, l’aine humide et douce comme un herbage de varaigne, et non du ciel virginal où il ne trône pas. Sur un lit de faînes rousses je le […]

  • Grains D’ambre pour un Komboloi

    KATSIMBALIS De sa maison, épaisse d’ombre et de silence, Alexandre Soutsou, le Colosse est parti, sa voix de tonnerre ne réveille plus les coqs. EX VOTO Une menotte de fer blanc pour remercier ou pour prier les mille dieux en un. LA PRISON DE SOCRATE Dans la cellule où perdure la […]

  • Bertile

    Voici que ma maison est vivante et folâtre, Et que Dieu l’aperçoit ; L’oiseau du paradis, le bonheur, vient s’abattre Et chanter sur mon toit. Hier, dans mon jardin, une fleur est éclose Sur le plus frais rosier ; Hier un bel enfant, autre céleste rose, Est né dans mon foyer. […]

  • Chanson 1

    Amour expressément exige Que je chante et que je vous dise Comment il me tient à merci. S’il a fait mon malheur ou non. Et puisque je sens qu’il m’en presse Dans ce beau printemps nouveau-né Il me faut chanter haut et fort Comment m’cjouit et m’apaise Une joie entrée dans […]