C'était OKC'était OK BofBof J'ai aiméJ'ai aimé IncroyableIncroyable

Chasse à l’enfant

Bandit!
Voyou!
Voleur!
Chenapan!

Au-dessus de l’île on voit des oiseaux
Tout autour de l’île il y a de l’eau

Bandit!
Voyou!
Voleur!
Chenapan!

Qu’est-ce que c’est que ces hurlements

Bandit !
Voyou !
Voleur !
Chenapan !

C’est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l’enfant

Il avait dit
J’en ai assez de la maison de redressement
Et les gardiens à coups de clefs lui avaient brisé les

dents
Et puis ils l’avaient laissé étendu sur le ciment

Bandit!
Voyou!
Voleur!
Chenapan!

Maintenant il s’est sauvé

Et comme une bête traquée

Il galope dans la nuit

Et tous galopent après lui

Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes

Bandit !
Voyou !
Voleur !
Chenapan !

C’est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l’enfant

Pour chasser l’enfant pas besoin de permis

Tous les braves gens s’y sont mis

Qu’est-ce qui nage dans la nuit

Quels sont ces éclairs ces bruits

C’est un enfant qui s’enfuit

On tire sur lui à coups de fusil

Bandit !
Voyou !
Voleur !
Chenapan !

Tous ces messieurs sur le rivage
Sont bredouilles et verts de rage

Bandit !
Voyou !
Voleur !
Chenapan !

Rejoindras-tu le continent rejoindras-tu le continent !

Au-dessus de l’île on voit des oiseaux
Tout autour de l’île il y a de l’eau.

Voter pour ce poème!

Jacques Prévert Apprenti Poète

Par Jacques Prévert

Jacques Prévert, né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine et mort le 11 avril 1977 à Omonville-la-Petite, est un poète français. Auteur de recueils de poèmes, parmi lesquels Paroles, il devint un poète populaire grâce à son langage familier et à ses jeux sur les mots.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Rejoignez notre cercle de poètes, où chaque mot compte, comme dans les vers de Mallarmé.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
2 Avis
Inline Feedbacks
View all comments
Philippe TERRIEUX
Philippe TERRIEUX
Invité

Je viens de terminer la lecture de l’Evadé de Sorj Chalandon et j’ai eu envie de relire l’intégralité de ce poème. Merci de l’avoir mis en ligne.

lucie
lucie
Invité

Oui merci.je.viens de finir L ENRAGE de Chalandon.
A lire

Je m’arrime à coté de toi

L’impatience