Les Plus Lus

  • Le chaland

    Sur l’arrière de son bateau, Le batelier promène Sa maison naine Par les canaux. Elle est joyeuse, et nette, et lisse, Et glisse Tranquillement sur le chemin des eaux. Cloisons rouges et porte verte, Et […] Plus

  • Les plaines

    Sous la tristesse et l’angoisse des cieux Les lieues S’en vont autour des plaines ; Sous les cieux bas Dont les nuages traînent Immensément, les lieues Se succèdent, làbas. Droites sur des chaumes, les tours […] Plus

  • Le passeur d’eau

    Le passeur d’eau, les mains aux rames, A contre flot, depuis longtemps, Luttait, un roseau vert entre les dents. Mais celle hélas! Qui le hélait Au delà des vagues, làbas, Toujours plus loin, par au […] Plus

  • Le meunier

    Le vieux meunier du moulin noir, On l’enterra, l’hiver, un soir De froid rugueux, de bise aiguë En un terrain de cendre et de ciguës. Le jour dardait sa clarté fausse Sur la bêche du […] Plus

  • Les usines

    Se regardant avec les yeux cassés de leurs fenêtres Et se mirant dans l’eau de poix et de salpêtre D’un canal droit, marquant sa barre à l’infini, . Face à face, le long des quais […] Plus

  • L’étal

    Au soir tombant, lorsque déjà l’essor De la vie agitée et rapace s’affaisse, Sous un ciel bas et mou et gonflé d’ombre épaisse, Le quartier fauve et noir dresse son vieux décor De chair, de […] Plus

  • Le spectacle

    Au fond d’un hall sonore et radiant, Sous les ailes énormes Et les duvets des brumes uniformes, Parfois, le soir, on déballe les Orients. Les tréteaux clairs luisent comme des armes ; De gros soleils […] Plus

  • C'était OKC'était OK

    Un matin

    Dès le matin, par mes grand’routes coutumières Qui traversent champs et vergers, Je suis parti clair et léger, Le corps enveloppé de vent et de lumière. Je vais, je ne sais où. Je vais, je […] Plus

  • Les mendiants

    Les jours d’hiver quand le froid serre Le bourg, le clos, le bois, la fange, Poteaux de haine et de misère, Par l’infini de la campagne, Les mendiants ont l’air de fous. Dans le matin, […] Plus

  • L’effort

    Groupes de travailleurs, fiévreux et haletants, Qui vous dressez et qui passez au long des temps Avec le rêve au front des utiles victoires, Torses carrés et durs, gestes précis et forts, Marches, courses, arrêts, […] Plus

  • La Lys

    Lys tranquille, Lys douce et lente Dont le vent berce, aux bords, les herbes et les plantes, Vous entourez nos champs et nos hameaux, làbas, De mille et mille méandres, Pour mieux tenir serrée, entre […] Plus